Nos dates clés

 

&nb

1960

création de la Société Anonyme Sauvegarde Immobilière.

1998

la Sauvegarde Immobilière devient SCIC Habitat Rhône-Alpes et obtient la Certification ISO 9002 pour ses activités de gestion locative des logements familiaux.

2005

SCIC Habitat Rhône-Alpes rejoint CDC Habitat, filiale de la Caisse des Dépôts, et intègre le pôle immobilier d'intérêt collectif.

2007

ouverture d'un centre d'appel commun à toutes les ESH du CDC Habitat pour faciliter les démarches des locataires en place :
0971 672 110
.

2008

participation au plan de relance de l'immobilier et acquisition par CDC Habitat de 10 000 logements en VEFA, dont 401 logements pour SCIC Habitat Rhône-Alpes.

2011

-signature d'une convention de service avec SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais portant sur la gestion administrative, comptable, fiscale, juridique et financière, la gestion des opérations d'investissements et la gestion et l'administration des actifs immobiliers et des actifs en gestion locative,
- signature de la Convention d'Utilité Sociale avec le Préfet du Rhône.

2012

- création du GIE Territoire Rhône-Alpes et Auvergne afin d'assurer une meilleure visibilité mais aussi une plus grande efficacité et qualité de service. Il réunit la maîtrise d'ouvrage et de développement des sociétés l'établissement Sud-Est, SCIC Habitat Rhône-Alpes et SCIC Habitat Auvergne et Bourbonnais. Ce groupement de savoir-faire permet d'offrir localement l'ensemble de la gamme du CDC Habitat,
- signature du Plan de Concertation Locative avec les représentants des locataires.
- ouverture d’un centre d’appel pour les urgences hors heures ouvrées, la nuit et les week-ends : 0970 808 927.

2013 ouverture de l’espace locataire sur le site Internet, un espace web offrant de nombreux services en ligne.
2016

Le 13 mai 2016 CDC Habitat et la Métropole de Lyon signent un avenant pour revoir de façon significative leurs ambitions de production. Sur 5 ans :
- développement de 6 000 logements intermédiaires et socaiux, soit 1 200 par an en moyenne, répartis entre 700 logements intermédiaires et 500 logements sociaux ;
- investissement d’1 milliard d’euros sur le territoire de la Métropole de Lyon.